Vous êtes ici : Accueil > Départements et services > MIRCen > Laboratoires des maladies neur ... > Recherche clinique à MIRCen

Recherche clinique à MIRCen

Publié le 14 décembre 2017

Les activités cliniques réalisées à MIRCen sont en étroite collaboration avec le centre d'imagerie clinique du Service Hospitalier Frédéric Joliot, l'un des services de l'Institut des sciences du vivant Frédéric Joliot, et les services de neurologie et de neurochirurgie de l'hopital Henri Mondor (Université Paris XII) afin de développer des traitements innovants pour les maladies neurodégénératives dans le cadre d'une approche translationnelle.

Plateforme d'imagerie cérébrale TEP, SPECT et TEP/IRM au SHFJ :

  • un cyclotron 15 MeV pour la production d'isotopes émetteurs de positons
  • des laboratoires de chimie froide et de radiochimie pour la préparation de radiopharmaceutiques selon les bonnes pratiques de fabrication
  • trois tomographes à emission de positons dont un systéme à trés haute résolution spatiale pour l'imagerie du cerveau
  • un système d'imagerie bimodal TEP et TDM (tomodensitométrie)
  • un système d'imagerie bimodal TEP et IRM
  • deux gamma caméras pour la scintigraphie et la tomographie monophotonique (SPECT)
  • un système d'imagerie IRM à 1.5T
  • un ensemble d'outils de traitement d'images avancés incluant la modélisation pharmacocinétique, l'analyse d'images multimodales
  • Quatre chambres d'hospitalisation de jour

Crédit : P.Stroppa/cea


RECHERCHE

Au SHFJ, l'équipe clinique MIRCen, constituée de Sonia Lavisse (chercheur CEA) et de Véronique Gaura (neurologue et médecin nucléaire à l'Hôpital Thenon) , réalisent les examens cliniques d'imagerie TEP dans le cadre des projets de recherche: 

  •  L'identification des marqueurs diagnostiques ou de progression des maladies neurodégénératives (= biomarqueurs)
  •  Utiliser ces biomarqueurs pour étudier l’effet de thérapeutiques innovantes, et en particulier des biothérapies, dans ces maladies.
Cette approche est possible par l’utilisation d’outils d’imagerie haute résolution, la disponibilité de radiotraceurs (cyclotron) disponibles au SHFJ et l’accès à des cohortes de malade en lien avec les équipes de la Salpêtrière et du CHU Henri Mondor.

Identification de Biomarqueurs

Dans la maladie de Parkinson nous utilisons depuis longtemps les marqueurs de la perte dopaminergique, au cœur de la physiopathologie de la maladie, pour mesurer la progression de la maladie. Nous avons aussi étudié d’autres aspects comme les anomalies des récepteurs nicotiniques dans cette maladie. Une thématique en cours de développement actuellement est de déterminer si des processus inflammatoires participent à la mort neuronale dans cette maladie grâce à un traceur susceptible de mettre en évidence ces processus dans les zones où la mort neuronale se produit.
Enfin, nous explorons le phénotype des sujets porteurs d’une mutation (LRRK2) pouvant donner une maladie de Parkinson pour déterminer la durée et les marqueurs de la phase préclinique de la maladie.


Pour la maladie de Huntington, nous utilisons les marqueurs classiques de progression de la maladie que sont les anomalies morphologiques en IRM (atrophie striatale par exemple, Figure1) où la diminution du métabolisme et de la densité des récepteurs D2 striataux.


Ces activités de recherche s'inscrivent en étroite colaboration avec l'hôpital Henri Mondor et notamment avec:

  • Pr Anne Catherine Bachoud Lévi, chef du service de neurologie. Service expert dans les maladies neurodégénératives (Parkinson, Alzheimer, sclérose en plaques) et centre national expert de la maladie de Huntington avec des cohortes importantes de patients. L'équipe du Pr Bachoud Lévi a également une expertise dans les aspects cognitifs des maladies neurodégénératives (en particulier le langage, collaboration avec l'Ecole Normale Supérieure) et en imagerie fonctionnelle (Pr Philippe Remy).
  • Pr Stéphane Palfi, chef du service de Neurochirurgie. Ce service est équipé pour la chirurgie stéréotaxique et spécialisé dans les biothérapies (transfert de gènes et thérapie cellulaire)
  • le Centre d'Investigation Clinique des Biothérapies

Résultats et publications marquantes 

  • 20 ans d’expérience en imagerie cérébrale clinique des patients atteints de la maladie de Parkinson et de Huntington (Financement par le ministère de la Santé et des fondations privées)
  • Expertise internationale dans la transplantation clinique de cellules pour la maladie de Parkinson et de Huntington (Pr Stéphane Palfi, Pr Philippe Remy, Pr Bachoud-Levy)
  • Premier essai clinique européen de thérapie génique in vivo dans la maladie de Parkinson financé par Oxford Biomedica Ltd (Pr Stéphane Palfi, Pr Philippe Remy)
  • Stimulation corticale à haute fréquence pour le traitement de la maladie de Parkinson et les troubles du mouvement (Pr Stéphane Palfi, Pr Philippe Remy)
  • Coordination du réseau national pour la maladie de Huntington (Pr Bachoud-Levy)

Publications 


  • Association Between Motor Symptoms and Brain Metabolism in Early Huntington Disease
    Gaura V, Lavisse S, Payoux P, Goldman S, Verny C, Krystkowiak P, Damier P, Supiot F, Bachoud-Levi AC, Remy P. 
    JAMA Neurol. 2017 Sep 1;74(9):1088-1096
  • Optimized Quantification of Translocator Protein Radioligand ¹⁸F-DPA-714 Uptake in the Brain of Genotyped Healthy Volunteers.
    Lavisse S, García-Lorenzo D, Peyronneau MA, Bodini B, Thiriez C, Kuhnast B, Comtat C3 Remy P, Stankoff B, Bottlaender M
    J Nucl Med. 2015 Jul;56(7):1048-54
  • Long-term safety and tolerability of ProSavin, a lentiviral vector-based gene therapy for Parkinson's disease: a dose escalation, open-label, phase 1/2 trial.
    Palfi S, Gurruchaga JM, Ralph GS, Lepetit H, Lavisse S, Buttery PC, Watts C, Miskin J, Kelleher M, Deeley S, Iwamuro H, Lefaucheur JP, Thiriez C, Fenelon G, Lucas C, Brugières P, Gabriel I, Abhay K, Drouot X, Tani N, Kas A, Ghaleh B, Le Corvoisier P, Dolphin P, Breen DP, Mason S, Guzman NV, Mazarakis ND, Radcliffe PA, Harrop R, Kingsman SM, Rascol O, Naylor S, Barker RA, Hantraye P, Remy P, Cesaro P, Mitrophanous KA.
    Lancet. 2014 Mar 29;383(9923):1138-46. 
  • In vivo evidence for the selective subcortical degeneration in Huntington's disease.
    Douaud G, Behrens TE, Poupon C, Cointepas Y, Jbabdi S, Gaura V, Golestani N, Krystkowiak P, Verny C, Damier P, Bachoud-Lévi AC, Hantraye P, Remy P.
    Neuroimage. 2009 Jul 15;46(4):958-66. 
  • Language processing within the striatum: evidence from a PET correlation study in Huntington's disease.
    Teichmann M, Gaura V, Démonet JF, Supiot F, Delliaux M, Verny C, Renou P, Remy P, Bachoud-Lévi AC.
    Brain. 2008 Apr;131(Pt 4):1046-56. 
  • Distribution of grey matter atrophy in Huntington's disease patients: a combined ROI-based and voxel-based morphometric study.
    Douaud G, Gaura V, Ribeiro MJ, Lethimonnier F, Maroy R, Verny C, Krystkowiak P, Damier P, Bachoud-Levi AC, Hantraye P, Remy P.
    Neuroimage. 2006 Oct 1;32(4):1562-75. 
  • Effect of fetal neural transplants in patients with Huntington's disease 6 years after surgery: a long-term follow-up study.
    Bachoud-Lévi AC, Gaura V, Brugières P, Lefaucheur JP, Boissé MF, Maison P, Baudic S, Ribeiro MJ, Bourdet C, Remy P, Cesaro P, Hantraye P, Peschanski M.
    Lancet Neurol. 2006 Apr;5(4):303-9.