Vous êtes ici : Accueil > Départements et services > Département "Infectious Diseases Models for Innovative Therapies" (IDMIT)

Département "Infectious Diseases Models for Innovative Therapies" (IDMIT)

Directeur du département : Dr. Roger Le Grand
Secrétariat : Martine Desmoulins-Villot

Publié le 4 septembre 2018

Présentation générale

Le  département IDMIT de l'Institut François Jacob est également (au titre de l’HCERES : Haut Conseil de l'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur) l’Unité mixte de Recherche U1184/ImVa (Immunology of Viral infections and Autoimmune diseases). 


Il s’agit d’une unité de recherche scientifique et de développement technologique commune entre le CEA, l’Université Paris-Saclay, l’Inserm, l’Institut Pasteur, l’ANRS et la société OncoDesign, spécialisée dans le domaine des maladies infectieuses humaines et des maladies auto-immunes. 

Le département IDMIT regroupe 4 laboratoires de recherche, 8 laboratoires/plateformes technologiques et accueille la start-up Axénis (voir Organisation d'IDMIT). 





Ganglion axillaire drainant le site d’injection d’un vaccin ADN dans la peau, administré 8 jours plus tôt. Les lymphocytes B (en jaune) sont localisés dans les follicules à la périphérie du ganglion. Les cellules dendritiques CD1a+ (en rouge) sont abondantes et localisées dans les zones T du ganglion. Les macrophages activés exprimant CD163 (en vert) sont localisés dans le sinus médullaire du ganglion.​

Objectifs

Les principaux objectifs de recherche et de développement technologique du Département IDMIT sont de contribuer à : 
  • Mieux comprendre la complexité des relations hôte/pathogène,
  • Explorer la complexité des mécanismes moléculaires et cellulaires en particulier au niveau du système immunitaire mis en œuvre lors d’un processus infectieux, inflammatoire, auto-immun,
  • Exploiter les connaissances acquises pour favoriser le développement de nouveaux médicaments, de stratégies thérapeutiques innovantes et aussi de contribuer au développement des nouvelles générations de vaccins
  • Développer des modèles précliniques primates non humains de haute valeur prédictive de ce qu’il adviendra chez l’homme en matière d’infection, d’inflammation ou de dysfonctionnements du système immunitaire,
  • Améliorer les performances des vaccins ou traitements préexistants
  • Valider et/ou tester l'efficacité de nouveaux médicaments thérapeutiques, ou de candidats-vaccin,
  • Accélérer et favoriser le passage des modèles précliniques (primates non Humains) vers les essais cliniques
  • Assurer les développements technologiques pertinents pour maintenir une recherche de pointe.
IDMIT est également impliqué dans différents programmes d’évaluation de contre-mesures thérapeutiques vis-à-vis d’agents de la menace biologique (Programmes interministériel NRBC, collaboration avec l’IRBA, en relation avec la DGA).

Haut de page