Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Modèles expérimentaux et Covid-19

Résultat scientifique | Maladies infectieuses | Virus

Modèles expérimentaux et Covid-19


​La pandémie de Covid-19 a mis en évidence combien la complexité de l'organisme humain nécessite des études poussées dans le domaine pré-clinique pour une validation de traitements thérapeutiques. C'est dans ce contexte que le groupe d'experts scientifiques mandatés par l'OMS (parmi lesquels Roger le Grand et Pauline Maisonnasse d'IDMIT) a rédigé une nouvelle publication dans Nature résumant les modèles animaux de la Covid-19 existants et leur pertinence dans l'étude de la pathologie et la recherche de nouveaux traitements.

Publié le 2 octobre 2020

La population humaine est face à une crise sans précédent, qui ne peut être résolue que par l'élaboration d'un nouveau vaccin et/ou la découverte et la validation thérapeutique de nouvelles molécules antivirales.  Dans le cadre de l'essai clinique "Solidarity", l'OMS a lancé une campagne mondiale pour tester des thérapies et des vaccins à une échelle sans précédent. Cet essai compare des options thérapeutiques par rapport à des soins standard pour évaluer leur efficacité relative contre la COVID-19. Afin de tester et valider ces mesures thérapeutiques, il a été impératif d'identifier rapidement des modèles animaux de la COVID-19 pertinents pour mieux comprendre la physiopathologie de la maladie et l'action du virus.

C'est dans ce contexte que l'OMS a décidé de mandater un groupe de travail d'experts scientifiques, parmi lesquels Roger Le Grand et Pauline Maisonnasse (IDMIT), pour axer leurs travaux sur la modélisation de la COVID-19 et les études précliniques associées.

Ce groupe de travail a permis de collecter des données à l'échelle mondiale, et de mettre en place des projets de recherche incluant différents modèles animaux expérimentaux de la maladie Covid-19.

Dans la revue publiée dans Nature, ils ont répertorié différents articles scientifiques faisant référence aux modèles expérimentaux d'étude de la COVID-19, en prenant en compte également les études produites par le groupe lui-même et ce, depuis février 2020. Ce travail a été réalisé pour aider la communauté scientifique à poursuivre les essais pré-cliniques dans le but de trouver le plus rapidement un traitement efficace.

Il existe un certain nombre de modèles animaux que les chercheurs peuvent utiliser pour explorer des aspects importants de la COVID-19, notamment la pathologie, la transmission et les réactions de l'hôte au virus SRAS-CoV-2, ainsi que la sécurité et l'efficacité de thérapies ou de vaccins potentiels. Les études futures devront aider à normaliser les essais et les protocoles pour permettre une meilleure comparaison de l'efficacité des candidats médicaments.

Haut de page