Vous êtes ici : Accueil > Emploi

Emploi

Professeur en biologie synthétique - Genoscope


​Genoscope

Publié le 13 juillet 2022






Professeur en biologie synthétique

Descriptif de l'activité du laboratoire et de l'équipe de recherche :

L'unité « Génomique Métabolique » (GM) est située à Evry (30 km au sud-est de Paris) avec un effectif permanent total d'environ 100 personnes (affiliées au CEA, CNRS et Université d'Evry). Le principal axe de recherche est l'exploration de la diversité des organismes par l'analyse des génomes et métagénomes, la compréhension approfondie du métabolisme microbien et la diversification de la chimie du vivant. GM est l'entité de recherche du Genoscope, le centre national de séquençage, un département de l'Institut de Biologie François Jacob du CEA. GM rassemble des expertises complémentaires en termes d'approche expérimentale (biologie moléculaire, biochimie, chimie, biocatalyse, biologie de synthèse), de développements bioinformatiques et d'analyse de données (méta)génomiques. La recherche se décline à travers 5 axes interconnectés :

  • La génomique évolutive et comparative des génomes procaryotes et eucaryotes avec des approches méta-omiques pour étudier les communautés (ex : projet mondial Tara Ocean)
  • Méthodes bioinformatiques pour l'assemblage, l'annotation et l'analyse comparative de génomes
  • Approches in silico et expérimentales pour l'élucidation de la fonction des gènes par la découverte de nouvelles activités enzymatiques et de voies métaboliques.
  • Exploration à grande échelle de la diversité métabolique des micro-organismes et exploitation de leur chimie pour des applications en biocatalyse.
  • la diversification de la chimie des organismes vivants par des approches de biologie synthétique et d'ingénierie métabolique.

L'unité GM a renforcé ses activités historiques de biologie synthétique autours de l'Economie Circulaire du Carbone (valorisation de la biomasse par des microorganismes, assimilation des C1) en intégrant récemment l'iSSB (Institut de biologie des systèmes et de biologie synthétique) comme laboratoire. Elle souhaite étendre ses activités grâce à la création d'une nouvelle équipe par le recrutement d'un(e) professeur(e) en biologie synthétique qui développera son propre projet tout en s'intégrant dans les thématiques soutenues par l'unité. Nos activités de recherche situées à la frontière entre la biologie et la chimie sont conçues pour contribuer au paradigme de la chimie verte qui vise à réduire l'utilisation des combustibles fossiles, la pollution et la consommation d'énergie. Le développement de cette chimie durable du vivant (biotechnologie blanche) apportera une contribution importante pour dessiner de nouvelles voies de production de produits d'intérêt.

Profil recherche du poste :

L'unité de recherche « Génomique Métabolique » (UMR 8030 du Genoscope à Evry) cherche à recruter un.e professeur.e très motivé.e pour développer son propre projet via la création d'une nouvelle équipe. Cette équipe complètera les activités de biologie synthétique de l'unité qui vont de la valorisation de la biomasse par des microorganismes, l'assimilation des C1 à la xénobiologie. Cette équipe s'inscrira dans un environnement local très stimulant qui incite à la transversalité et la transdisciplinarité des projets, et très favorable en termes d'équipement (plateformes communes de chimie analytique (spectrophotomètres, HPLC, GCMS, LCMS), de technologie de pointe (FACS, automates d'évolution dirigés GENEMAT co-développés avec la société ALTAR,) et de savoir-faire qui vont du design de châssis microbiens à l'analyse bioinformatique à grande échelle des génomes. L'expertise dans des domaines tels que le génie protéique et métabolique, le « design » du métabolisme, la modélisation in silico de réseaux métaboliques, l'analyse structurale ou la modélisation, sera considérée avec un intérêt particulier. Un accent particulier sur la biotechnologie blanche ou l'Economie Circulaire du Carbone, thématiques transverses à l'unité, sera apprécié. A noter que la création de cette équipe est soutenue par la Genopole d'Evry via un financement ATIGE (Actions Thématiques Incitatives de Genopole).


Contact pour le poste : 
Véronique DE BERARDINIS (vberardgenoscope.cns.fr)


INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES

Description activités complémentaires :

Moyens (matériels, humains, financier…) : Outre les moyens financiers standard fournir par l'unité, possibilité de ressources supplémentaires pour le montage de l'équipe. En effet la Genopole (https://www.genopole.fr/) qui soutient fortement la biologie synthétique sur le biocluster d'Evry devrait soutenir la création de cette équipe via un financement Actions Thématiques Incitatives de Genopole (Atiges).

Compétences particulières requises :

Compétences dans au moins un des domaines suivants : ingénierie protéique et/ou métabolique, «design» de métabolisme synthétique, modélisation in silico de réseaux métaboliques, modélisation de protéines, analyse structurale, connaissance approfondie du métabolisme des microorganismes, design de biosensors, biotechnologie blanche. Une expérience forte dans le domaine de la biologie synthétique sera un atout.

Evolution du poste :

Evolution naturelle d'un poste de professeur d'université.

Mots-clés (10 maximum) pour indiquer les particularités du poste

Ces mots-clés doivent permettre aux candidats de trouver directement les postes qui s'inscrivent le mieux dans leur champ de compétences.

  1. Biologie Synthétique
  2. Ingénierie métabolique
  3. Ingénierie protéique
  4. Biocatalyse
  5. Bioinformatique,
  6. Métabolisme,
  7. Analyse structurale
  8. Modélisation
  9. Xénobiologie