Vous êtes ici : Accueil > Départements et services > MIRCen > Plateforme MIRCen

Plateformes

Immunohistochimie et anatomopathologie


Les plateformes d'histologie et de pathologie expérimentale sont dotées d’équipements de haute technicité en confinement A1 et A3 et permettent la réalisation d’études macroscopiques, histologiques et moléculaires chez les primates non-humains et les rongeurs.
Publié le 14 février 2018

​Ces plateformes sont sous la responsabilité d'ingénieurs spécialisés dans l’étude du système nerveux  et d'un vétérinaire et titulaire du diplôme du Collège Européen de Pathologie Vétérinaire et d'auter part.

Les plateformes sont ouvertes aux prestations ou collaborations avec les industriels ou laboratoires académiques et permettent de réaliser des analyses d’anatomie pathologique « classique » comprenant l’analyses macroscopique et histopathologique ainsi que le développement et évaluation des marquages IHC, IF et ISH. Analyse d’images, morphométrie et comptage automatisé des marquages complètent l’expertise proposée par la plateforme.

Immunohistochimie

Le personnel assure la réalisation et le développement de différentes techniques histologiques (colorations histologiques, marquages enzymatiques, marquages immunohistochimiques classiques et en fluorescence, autoradiographie, hybridation in situ) sur du tissu de rongeurs et de primates et l’analyse qualitative et quantitative des coupes au niveau microscopique.

Equipements :

Le prélèvement des échantillons :
  • Tables de macroscopies, localisées dans des locaux de confinement A2 et A3, permettant le prélèvement des échantillons et la fixation des tissus chez les rongeurs et les primates en toute sécurité.
Divers outils pour couper les échantillons :
  • Cryostats Leica CM 3050S
  • Microtomes Leica SM 2400 munis de platines réfrigérantes
  • Vibratome Microm HM 650V
L’automatisation des marquages :
  • Automate Discovery XT Ventana permettant d’effectuer des marquages immunohistochimiques et d’hybridation in situ avec une grande reproductibilité.
Analyse des coupes histologiques:
  • Microscopes motorisés en fond clair et en fluorescence (LEICA DM6000, Zeiss AxioPlan Imaging) 
  • Macroscope en fond clair et en fluorescence (Leica Z16 APO) 
  • Scanner de lames (Zeiss Axioscan Z1)
  • Logiciel d’acquisition automatisée de coupes histologiques (mosaïques) et de détection auomotique d’objets (Explora Nova).
  • Logiciel  de Stéréologie (Explora Nova).

Expression de Tau par injection d'un vecteur viral dans l'hippocampe de rat


Plaques amyloïdes (vert) entourées d'astrocytes (rouge) (noyaux, bleu)



Anatomopathologie

Les études peuvent intervenir dans le cadre de projets

1. d’évaluation et de caractérisation de modèles animaux de pathologies neurodégénératives chez le primate et le rongeur

2. d’évaluation de l’efficacité, de la biodistribution et de la toxicité de thérapies en développement (médicament, vecteurs viraux…)


Coloration hématoxyline et éosine du cerveau (gauche) et poumon (droit) et coloration May-Grünwald Giemsa du fluide amniotique (milieu)
 
lev-2-demi.jpg  
​Immunohistochimie (marquage automatisé Ventana DISCOVERY XT; gauche) et analyse morphométrique (NIS-Elements Br) correspondante d'une coupe du pancréas avec reconnaissance des cellules marquées (rouge) et des cellules non-marqués (vert)