Vous êtes ici : Accueil > Actualites > Nouveau succès de thérapie génique dans la bêta-thalassémie

Résultat scientifique | Thérapie génique et cellulaire | Maladies génétiques

Nouveau succès de thérapie génique dans la bêta-thalassémie


Des essais cliniques de phase 1-2 montrent que la thérapie génique développée par l'Institut François-Jacob et l'université d'Harvard pour soigner la bêta-thalassémie est efficace.

Publié le 19 avril 2018

​Les résultats intermédiaires d’un essai clinique conduit par la Pr. Marina Cavazzana et ses équipes à l’Hôpital Necker-Enfants malades AP-HP en collaboration avec l’Institut Imagine ainsi que ceux d’un essai multicentrique international mené aux Etats-Unis, en Thaïlande et en Australie, montrent que la thérapie génique est efficace pour améliorer l’état de santé ou guérir les patients atteints de bêta-thalassémie. Ces deux essais cliniques ont utilisé le même vecteur thérapeutique « LentiGlobin », développé à l’université d’Harvard à Boston et à l'Institut François-Jacob du CEA par le Pr. Philippe Leboulch, en collaboration avec la société américaine bluebird bio dont il est fondateur.

Dans ces essais de phase 1-2, commencés en 2013, les chercheurs ont prélevé des cellules souches sanguines des patients. Ils les ont modifiées à l’aide du vecteur LentiGlobin BB305 pour leur apporter un gène sain substitutif, avant de les greffer aux patients préalablement conditionnés par un traitement myéloabatif. Ces cellules souches thérapeutiques ont ainsi produit des globules rouges à l’hémoglobine saine en quantité satisfaisante. Selon les génotypes des patients, la thérapie génique les a libérés de toute transfusion (12 sur 13 patients avec un génotype non-bêta0/bêta0), ou a réduit leur volume de 73 % et diminué la fréquence des transfusions (3 des 9 patients avec un génotype bêta0/bêta0 ou deux copies de la mutation IVS1-110). Cumulant 15 à 42 mois de suivi, les patients des deux essais ne présentent aucun effet adverse et ont repris leurs activités professionnelles ou scolaires.

Interview du Pr. Philippe Leboulch


Ces résultats ont fait l'objet d'un communiqué de presse.

Haut de page