Vous êtes ici : Accueil > Actualites > Une chercheuse de l’Institut François Jacob médaille de bronze CNRS 2017

Prix & distinction | Maladies neurodégénératives | Mécanismes cellulaires

Une chercheuse de l’Institut François Jacob médaille de bronze CNRS 2017


​Carole Escartin, chercheuse à l’Institut de Biologie François Jacob (IBFJ), est inscrite au palmarès de la  médaille de bronze CNRS 2017. Cette médaille récompense le premier travail d’un chercheur et représente un encouragement du CNRS à poursuivre des recherches déjà fécondes.

Publié le 24 novembre 2017

Carole Escartin, chercheuse à l’Institut de Biologie François Jacob (IBFJ), est inscrite au palmarès de la  médaille de bronze CNRS 2017. Cette médaille récompense le premier travail d’un chercheur et représente un encouragement du CNRS à poursuivre des recherches déjà fécondes. 
La lauréate travaille dans le département MIRCen (Molecular Imaging Research Center) de l’IBFJ, où elle se consacre à l’étude des astrocytes et leur rôle potentiel dans la survie des neurones dans un contexte de maladies neurodégénératives. Elle a développé des outils originaux pour manipuler ces cellules cérébrales in vivo, mieux comprendre leur fonctionnement lorsqu’elles sont réactives, évaluer leur rôle et tester des modalités d’imagerie in situ pour les détecter dans cet état. Les astrocytes réactifs pourraient ainsi constituer des marqueurs de maladies neurodégénératives, mais également des cibles de traitements alternatifs contre ces maladies. Carole Escartin a obtenu dès 2010 un financement Jeune chercheur de l’ANR et plus récemment, un financement Tremplin-ERC.  



Haut de page